Père et mère tu honoreras

Père et mère tu honoreras

Jean-Pierre Charland

Montréal, 1905. La misère et l’insalubrité des quartiers francophones côtoient le faste de Westmount. Lorsque disparaît Archibald McDougall, un entrepreneur propriétaire d’une somptueuse demeure dominant le mont Royal, sa famille doit faire appel à la police.

Campeau, le chef du poste de police numéro 1, confie l’enquête à Eugène Dolan, devenu inspecteur après avoir fréquenté le Petit et le Grand Séminaire de Montréal pendant une dizaine d’années.

Au gré de son investigation, nous suivons l’enquêteur tantôt dans les châteaux du Mille carré doré, tantôt dans de sordides taudis au fond d’impasses miteuses, en passant par des bordels minables ou encore de chics maisons closes accueillant occasionnellement comme clients les fonctionnaires de la police.

Au travers des yeux du jeune inspecteur, perspicace sous son allure d’antihéros, nous découvrons une métropole à la fois insolite et familière.